Comment ne plus avoir peur de l’échec ?

Bonjour à tous  ! C’est Frank de smartvideo.fr. Dans cette vidéo, on va parler de mon plus gros échec.

J’ai fait un moyen métrage qui est sorti en DVD, il y a plusieurs années. Quand j’y repense, lorsque le film était sorti, ce n’était pas top. À l’époque, j’ai eu les yeux plus gros que le ventre puisque j’ai fait un vidéo de 50  minutes. Je pense qu’avec le budget que j’avais et qui était entièrement sorti de ma poche  : un peu plus de dix mille euros que j’avais financé moi-même, j’ai vu trop gros, je voulais trop faire un long métrage. Finalement, je me suis trouvé à faire un moyen métrage  : un 50  minutes. J’ai voulu trop tirer, mais un 15 ou 20  minutes aurait été largement suffisant. Au moment où j’ai sorti le film, j’ai eu les critiques. Les gens m’ont allumé sur le film, ils se sont lâchés  ; vous savez comment sont les gens sur Internet. Pour moi, cela a été un échec assez difficile à vivre. Les critiques m’ont vraiment bombardé dessus. Le tournage s’était plutôt bien passé puisqu’on a tourné une semaine et demie en tout.

Là ou je veux faire le rapport avec vous, vos vidéos  ; ou toi qui regardes toutes mes vidéos. C’est que des fois, on fait des vidéos et cela marche moins bien que d’autres. En plus, nous, quand on fait des vidéos pour notre chaîne Youtube, heureusement cela ne nécessite pas des moyens faramineux puisque, sur ma chaîne, j’explique surtout comment faire des vidéos à moindres coûts.

C’est vrai que la fois où j’ai sorti ce moyen métrage, cela a été plutôt difficile à encaisser. Avec le recul – comme je suis une personne qui cherche à plutôt positiver et je pense que vous aussi vous devez positiver les choses –, je me suis rendu compte que j’avais compris un truc. J’avais signé avec une boîte d’édition pour sortir un DVD. C’est-à-dire qu’une boîte d’édition m’avait fait confiance pour sortir un DVD, que j’ai ici coincé dans le fauteuil. Et en plus, il y a marqué  : réalisé par Brandon Franck puisque c’était mon surnom à l’époque. C’est encore plastifié puisque je l’ai gardé. C’est un DVD qui est sorti partout dans toute la France. Il a été tiré à 3  000  exemplaires. Finalement, dans les moindres échecs que vous pouvez avoir, il faut en sortir du positif.

Quand j’ai sorti le film, je me suis dit « c’est chaud, je vais me faire allumer ». C’est vrai que le film n’était pas super, je n’en suis pas spécialement fier  ; à part quelques scènes qui sont vraiment sympas. Mais en globalité, je n’en suis pas spécialement fier. Mais là où effectivement je peux me dire que, finalement, dans un échec, il y a quelque chose de positif  : le film est sorti en DVD dans toute la France  ! Je peux dire que j’ai un film qui est sorti en DVD dans toute la France. Une boîte d’édition, des gens qui ont investi pour moi pour distribuer. J’ai fait zéro euro sur les ventes de DVD puisque cela a à peine remboursé le pressage et l’édition.

Vous pouvez d’ailleurs retrouver la bande-annonce sur Internet. Le film s’appelle Exit. C’était juste une vidéo pour vous dire que même les pires échecs peuvent être relativisés et finalement, on peut en tirer du positif  ; puisque c’est ce film qui m’a permis d’en tourner un autre après qui a été bien mieux. Vous pouvez retrouver le film sur Internet, cela s’appelle le vieux singe – c’est un court métrage de 15  minutes. Cela m’a permis de faire autre chose et en plus de sortir, comme je vous disais, un DVD où il y a marqué scénario et dialogue : Frank Maes — je vois là dans les crédits. C’est quand même super.

Relativisez les amis  ! Quand vous faites des vidéos, pas besoin de vous prendre la tête. Des fois, elles seront moins bonnes  ; des fois il y aura des gens qui vous allumeront, qui vous sortiront des commentaires « oui, tu es nul ! Tu as vu ta lumière    ?», mais vous au moins, vous l’avez fait  ! C’est surtout important pour votre progression. Une personne qui ne fait rien, on ne pourra jamais rien lui dire. C’est sûr. Par contre, une personne qui fait, c’est sûr qu’on pourra lui dire.

Passez de l’autre côté. Faites vos vidéos. Foncez  ! Au début, elles ne seront pas top, c’est logique. Il y a beaucoup de gens qui m’ont dit « tu as vu, ma première vidéo n’était pas terrible et tout cela… » Ce n’est pas grave, au moins vous l’avez fait. Après, il y a des points d’améliorations, c’est évident. Il faut s’améliorer. C’est comme moi quand j’ai sorti ce DVD-là en 2010, c’était il y a six ans. Depuis, ma marge de progression a changé puisque j’ai travaillé pour plus de clients, j’ai fait différents formats.

Concentrez-vous  ! On s’en fout des échecs. Il faut les relativiser. L’échec c’est super. Je dirais même que plus vous allez échouer c’est-à-dire plus vous avez essayé. Il n’y a que les gens qui n’essaient pas, qui n’y arriveront pas. Donc, essayez  ! Échouez  ! Dans chaque échec, prenez du positif parce qu’il y en a dans chaque échec.

Pour résumer. Ce film-là, je n’en suis pas spécialement fier, mais à la fin j’ai sorti un DVD dans toute la France qui a été pressé à 3  000  exemplaires. C’était top. En plus à l’époque, il y avait les stars du Hip-Hop qui étaient aussi géniales – j’ai fait plusieurs clips à l’époque et ces stars avaient accepté de jouer dans mon film. C’était super.

Relativisez et n’hésitez pas, faites-le.

C’était Franck de smarvideo.fr. Je vous dis à bientôt dans une prochaine vidéo.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *