Identité visuelle : c’est la clé.

Marquer votre identité visuelle est un de mes leitmotivs depuis un bon moment, mais avant de développer, il faut faire un bond dans le temps.

Blogueurs or not blogueurs

Devons-nous faire comme les autres ?

Je me suis retrouvé dans le monde du blogging vraiment par hasard.

Suite à une conversation que j’ai eue avec un de mes amis, celui-ci me conseille fortement de créer un blog qui apprendrait aux autres comment faire des vidéos. Au début je me suis dit « non ça ne sert à rien et surtout qu’est ce que je vais raconter ».

J’ai beaucoup réfléchi (ça m’arrive; bien que je fonce très souvent sans réfléchir) et je me suis dit pourquoi pas après tout.

Je suis allé sur plusieurs blogs et je ne trouvais pas ce que je voulais sur la vidéo.

Deux mois plus tard, mon blog était en ligne, mais faire un blog sur la vidéo sans avoir de chaine YouTube cela n’est vraiment pas crédible. Et donc qu’est-ce que j’ai fait les amis ?

Dans le mille ! J’ai fait ma chaine YouTube et c’est là que j’ai fait mes premières grosses erreurs, je voulais faire un peu comme tout le monde

Je me filmais face caméra et j’expliquais quelque chose en rapport avec ma thématique.

J’ai fait plusieurs vidéos dans ce style, mais il y avait quelque chose qui clochait, ce n’était pas vraiment moi.

Plusieurs de mes amis me confirmaient cette impression « Franck ce n’est pas toi ça, ça ne te ressemble pas ».

Effectivement dans la vie en général j’aime beaucoup rigoler et là,

mes vidéos avaient un style de banquier, de comptable, de professeur même.

À nouveau j’ai beaucoup réfléchi sur comment réorienter ma chaine YouTube et faire des vidéos qui étaient plus en accord avec moi-même.

Le pire c’est que j’explique tout le temps à mes clients qu’il faut se différencier alors que je ne me l’appliquais pas à moi-même.

J’ai eu le déclic quand j’ai vu des vidéos américaines où je voyais qu’ils délivraient une information tout en étant funs et ludiques, ils avaient une identité visuelle très forte.

Une nouvelle ère allait commencer et vous allez voir dans la suite de cet article pourquoi cela marche.

 

Le changement c’est maintenant !

S’amuser plus pour travailler plus.

« Je vais faire un rap » c’est en accord avec mon identité visuelle, ma personnalité portée à l’écran.

Ce fut la première phrase que j’ai prononcée à un de mes amis quand il me demanda ce que j’allais faire pour ma prochaine vidéo.

J’aime bien le hip-hop en général donc je me suis dit que j’allais écrire un rap, mais pas un simple rap, un rap qui parle des techniques pour filmer avec son smartphone.

Quand j’étais plus jeune, j’avais un groupe de rap avec un ami d’enfance (on a tous fait des trucs inavouables quand on était ado) et on a donc écrit à deux ce texte qu’on a appelé « les 8 techniques de base pour bien filmer avec son smartphone »

Le tout premier clip que j’ai réalisé (en 2006) était pour un groupe de métal. Je me suis lié d’amitié avec le guitariste du groupe.

Là vous vous demandez certainement pourquoi je vous parle de ça.

Et bien tout simplement parce que ce guitariste a ouvert un studio d’enregistrement juste à côté de chez moi,  je n’avais plus qu’à enregistrer mon morceau.

En deux heures c’était dans la boite, il ne me restait plus qu’à trouver une idée sympa à filmer.

Mon plan préféré dans le cinéma est le plan-séquence.

Un plan où la caméra ne s’arrête pas de filmer, il n’y a pas de montage. Pour la parenthèse mon plan-séquence préféré est celui des affranchis de Martin Scorsese avec « le grand » Robert de Niro, Ray Liotta et Jo Pesci.

Je sais que c’est un plan difficile à tourner, mais je me suis dit que ça ferait vraiment sympa si je marchais tout en rappant et que pendant ce temps, derrière moi, se passait à chaque couplet, un évènement qui illustrait mes paroles.

J’ai  envoyé un mail à ma liste pour participer au tournage (si vous étiez dedans à cette époque vous l’avez sûrement reçu).

On a donc tourné cette fameuse vidéo en 4 heures, on a refait 12 fois la prise, car tout devait être synchronisé.

Voilà donc le tournage de la première vidéo de la nouvelle ère de ma chaine YouTube et je n’allais pas être déçu, car marquer mon identité visuelle, ma différence, ça allait payer.

 

Les chiffres parlent

Les résultats

Cette vidéo a été mise en ligne il y a un mois (à la date ou j’écris cet article) et elle est à 1215 vues.

La vidéo la plus regardée de ma chaine YouTube a été vue 2082 fois, mais elle a été mise en ligne il y a 5 mois.

Les 4 vidéos les plus vues de ma chaine youtube

Les 4 vidéos les plus vues de ma chaine youtube

Vous voyez un peu où je veux en venir ?

Autre chiffre, autre moyen de diffusion, Facebook.

Ma publication Facebook qui a atteint le plus de personnes

Et là encore cela démontre bien qu’il faut marquer votre identité visuelle. Sur Facebook c’est ma vidéo la plus partagée, elle l’a été 40 fois. C’est la publication qui a atteint également le plus de personnes avec 4275 personnes atteintes.

À titre de comparaison, ma publication qui avait atteint le plus de monde auparavant était la photo … de ce tournage avec 1483 personnes atteintes.

La photo du tournage

La photo du tournage

Alors là je sais que vous pouvez vous dire 1215 vues par rapport au million de vues de certains Youtubeurs c’est peu,

c’est vrai, mais pas totalement.

Les statistiques, il faut les comparer avec soi-même, sur sa propre chaine Youtube avec ses propres vidéos sinon les chiffres sont faussés.

Cette comparaison pour ma chaine Youtube a été à la fois une confirmation de ce que je pensais, mais aussi une révélation, je pouvais mêler créativité et délivrer un message.

 

Marquez votre identité visuelle

C’est la clé.

À l’époque où je tournais beaucoup de clips, je disais souvent à mes clients que même si on coupait le son de la vidéo, il fallait qu’on les reconnaisse au premier coup d’oeil.

Pourquoi les plus grands sont-ils les plus grands ?

Par ce qu’ils sont à part, qu’ils sont reconnaissables parmi tant d’autres !

Si on fait exactement la même chose que tout le monde comment une personne peut s’intéresser à notre travail ?

Et encore pire comment peut-on transmettre nos valeurs, notre personnalité, notre style si on fait comme tout le monde ? Au début où je suis arrivé dans la blogosphère, j’ai regardé beaucoup de vidéos et je me suis vite dit qu’ils faisaient tous la même chose, ils n’avaient aucune identité visuelle.

Dernièrement j’ai réalisé les vidéos de lancement de Cédric Annicette et dès le début je lui ai dit qu’il fallait qu’il marque les esprits en faisant un lancement différent et vous savez quoi ? Et bien ça a plus que marché, il a cartonné !

Beaucoup de personnes ont retenu les plans réalisés au drone ou encore la course poursuite. C’était différent et original, pas comme tous les sautées lancement qu’on avait déjà vu.

Vous devez vous différencier et pour aller encore plus loin, je prône l’infotainment. Qu’est ce que c’est ? On va voir ça tout de suite.

 

L’infotainment !

Le futur.

L’infotaiment est la combinaison entre l’information et le divertissement.

Les Américains le font à la perfection que ce soit dans leurs shows TV, leurs séries ou leurs publicités.

Tout ce qui se passe aux États Unis arrive quelques années après en France donc ça arrivera ici c’est sûr.

Quand vous changez de chaine, que voyez-vous majoritairement à la TV ? Du divertissement.

Si vous faites kiffer votre audience quand ils regardent une vidéo non seulement ils prendront une « dose » de plaisir, mais ils apprendront également quelque chose.

Si les gens prennent du plaisir à regarder vos vidéos, que pensez-vous qu’il va se passer ? Et bien tout simplement, ils en demanderont encore et encore.

La vidéo ou je rappe en est l’exemple même.

Beaucoup de mes abonnés m’en ont parlé, en me demandant comment j’ai fait. Ça les a marqués, on peut donc dire que le but de la vidéo a été atteint.

Je vois pas mal de « marketeurs » qui vendent des solutions toutes faites, préformatées pour faire des vidéos.

Je ne dis pas que c’est mal ou bien, mais pensez-vous vraiment que les gens veulent que tout le monde fasse la même chose ? Si on est comme tout le monde pourquoi continuer à vous suivre ou à acheter vos produits puisque tout le monde fait de la même manière ?

Faites travailler votre imagination, avec ça vous ferez ressortir votre personnalité vous marquerez les esprits et on retiendra votre identité visuelle.

On n’est pas à Hollywood.

Comment faire ?

Évidemment vous n’êtes pas obligé de faire à chaque fois une vidéo créative, vous pouvez d’abord en faire une sur trois puis une sur deux, le tout est de vraiment vous différencier.

Vous n’avez pas d’acteur ou de comédien sous la main ? Faites participer vos amis, votre famille, faites en un évènement. Vous verrez que les gens aiment bien passer face à la caméra, c’est attrayant. Vous n’avez pas d’idée ? Où même vous ne savez pas où aller ? Regardez des séries, des films, lisez des livres vous allez voir qu’à force les idées vous en aurez trop.

Qu’aimeriez-vous réaliser comme vidéo ? Étés vous prêt à marquer votre identité visuelle ?

Écrivez-le-moi dans les commentaires ci-dessous.

 

2 Commentaires

  • Julien dit :

    Bonjour Franck et bravo pour ce blog que je découvre tout juste !

    je trouve la thématique super intéressante, d’autant que je suis un peu moi-même dans ce créneau.

    Je m’explique :

    j’ai commencé un projet il y a bientôt un an, qui a pour but de permettre une monétisation rapide et facile de vidéo depuis un smartphone. Le site est actuellement en ligne à l’adresse http://quickies.media même s’il reste du boulot (vidéo de contenu, qlqs bugs techniques). C’est un site mobile first mais utilisable malgré tout sur un pc.

    Le concept est donc de pouvoir mettre en vente une vidéo préalablement enregistrée et montée depuis un téléphone mobile. On remplit son titre, sa description, ses keywords et on choisit le prix de la vidéo via un slider. Une fois la vidéo en ligne sur quickies, on peut très bien partager celle-ci sur les réseaux sociaux avec un bouton de partage intégré à la page de votre vidéo et ainsi faire la promo de la vidéo directement après l’upload. La preview reprend les éléments cités précédemment (titre, description, etc) ainsi qu’un slide show de quelques images de la vidéo.

    Un système de requête est également utilisable. Une personne peut passer commande d’une vidéo, il suffira alors de répondre à cette demande pour que la vidéo soit visible dans la liste des réponses vidéo de la demande.

    J’ai choisis le bitcoin comme valeur d’échange car les transactions sont instantanés et les frais réduits par rapport à des systèmes bancaires classiques. De plus cette monnaie n’a pas de frontière et vous suit partout grâce à la connexion internet. Enfin on peut faire ce qu’on veut avec le bitcoin, convertir en euro, en dollars, faire du shopping en ligne et bientôt payer directement avec quickies (évolution avec QR code à venir).

    Je pense que mon concept peut tout à fait aider certains créateurs de vidéos en leur simplifiant la vie dans différents domaines (coaching vidéo, web series, etc).

    Qu’en pensez-vous ?

    Cdt
    Julien

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore d'évaluation)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *